Déplacement d’un chemin rural sur la commune de Gamarde-les-Bains (BV Louts) – 08.2022

Le Syndicat des bassins versants du Gabas, du Louts et du Bahus (SGLB) a réalisé une action de déplacement d’un chemin rural sur la commune de Gamarde-les-Bains dans les Landes. Ces travaux ont eu lieu sur le bassin versant du Louts.

Pourquoi déplacer un chemin ?

Pour rappel, le SGLB peut entreprendre des actions grâce à 2 documents :

1) la Déclaration d’intérêt Général (DIG) permettant l’usage de fond public sur des parcelles privées si et seulement si une problématique d’intérêt général est présente.

2) le Plan Pluriannuel de Gestion (PPG) permettant de planifier des actions sur 5 ou 10 ans. La planification est essentielle pour bénéficier de financement.

Lors de l’élaboration du PPG, afin de cadrer les futures actions, des arbres de décisions ont été validés par le conseil syndical. 

(Arbres de décisions)

Concernant la problématique d’érosion de berge sur un enjeu d’intérêt général, ici le chemin rural, la première question que l’on doit se poser est « puis-je déplacer l’enjeu ? ».

Les intérêts de déplacer un enjeu sont multiples, premièrement c’est la restauration de la mobilité transversale du cours d’eau, c’est-à-dire que l’on va permettre au cours d’eau de dissiper son énergie, notamment via l’érosion. L’érosion est un phénomène naturel de la vie d’une rivière. Ensuite, en écartant l’enjeu, on soustrait tous les futurs risques sur ce dernier. Enfin, la réalisation d’une protection de berge est évitée, cette dernière serait trop onéreuse et engendrerait des frais d’entretiens futurs.

Les travaux ont été cadrés par une convention liant le SGLB et le propriétaire de la parcelle, en l’occurrence ici, la commune de Gamarde-les-Bains.

Des plantations ont été réalisées afin de reconstituer un corridor écologique par la présence d’une ripisylve élargie.