Gestion d’un atterrissement sur la commune de Toulouzette – 10.2022

L’atterrissement se forme suite à un phénomène naturel de la rivière.

En effet, les cailloux, galets, graviers façonnent les rivières et transitent jusqu’à l’océan. Il n’est pas rare d’apercevoir dans les zones de repos un atterrissement. Ce dernier, se crée suite au dépôt de matériaux dans les zones calmes. Ces sédiments peuvent être repris lors des crues.

Sur le site de Toulouzette ...

Sur le site de Toulouzette, l’atterrissement s’est formé à l’aval d’un ouvrage. L’enlèvement d’un atterrissement est à réserver au cas où il peut aggraver les risques inondation ou/et d’érosion au droit d’enjeux d’intérêt général.

Après plusieurs années de surveillance, une encoche d’érosion est apparue en rive gauche. Il faut savoir que parallèlement au Gabas, sur la gauche, on retrouve le canal de fuite de l’ancien moulin. Ce canal, traverse le village pour se jeter plus en aval dans le Gabas. Afin d’éviter que le Gabas capture et s’engouffre dans le canal de fuite par l’encoche d’érosion, l’atterrissement a été traité.

Pour effacer l’îlot végétalisé et au vu du contexte, une pelle à long bras était nécessaire. En l’occurrence ici, un bras de 22m. Ce type d’engin évite de descendre dans le cours d’eau, de déstructurer la berge et protège les jeunes pousses plantés par le SGLB. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise SB Paysage. La première étape fût d’abattre les arbres présents sur l’atterrissement puis de scarifier l’îlot pour enfin déplacer et caler les matériaux dans la berge en rive gauche (au niveau de l’érosion).

Photo après travaux :